Ancrochage scolaire

Le projet Prédécagri, mené de 2010 à 2012, avec plusieurs établissements de l’enseignement agricole a permis de systématiser le repérage des décrocheurs dans le système national d’information et d’accompagner au mieux les jeunes concernés.
Dans le prolongement de Prédécagri, en 2012, la DGER a initié une recherche-action originale pour recueillir des données relatives aux conditions favorables à l’ancrage scolaire, la persévérance scolaire dans quelques établissements volontaires.

Un objet : l’ancrochage
Partant du constat que les élèves décrocheurs sont moins nombreux dans l’enseignement technique agricole que dans l’enseignement professionnel en général, la réflexion à l’origine de cet appel à projet a tourné autour de trois questions :

  • Qu’est-ce qui contribue au maintien des élèves en formation et à leur réussite ?
  • Comment identifier et valoriser les dispositifs mis en place dans les établissements ?
  • Comment optimiser les pratiques développées par les établissements ?

Eduter Ingénierie : opérateur du projet
L’action a été portée par Eduter Ingénierie et pilotée par le BVIE (Bureau de la vie scolaire, étudiante et de l’insertion).
Elle a mobilisé deux autres Établissements Nationaux d’Appui (ENA) : Montpellier SupAgro Florac et AgroCampus Ouest ainsi que le réseau des chargés de mission Insertion-Égalité des chances et le réseau éducation au développement durable.

arbre-ancrochageL’objectif et la méthodologie d’enquête
L’objectif a été de mettre en évidence les actions et les dispositifs développés dans les établissements qui favorisent l’ancrage scolaire et la réussite des apprenants.
Une méthodologie d’enquête par entretiens semi-directifs individuels ou collectifs a été élaborée afin de mettre en lumière les stratégies mises en œuvre par les établissements pour contribuer aux réussites (scolaire, sociale, professionnelle) des élèves.
Les chargés d’ingénierie des ENA et chargés de mission régionaux ont rencontré les 338 acteurs (jeunes en formation, enseignants ou formateurs, membres de l’équipe de la vie scolaire, de l’équipe de direction, de l’exploitation agricole ou de l’équipe d’entretien) des neuf établissements publics et privés retenus entre novembre 2012 et mars 2013.
Les hypothèses sur les leviers susceptibles de favoriser l’ancrage des jeunes ont été construites à partir de travaux de recherche en sociologie de l’éducation sur le climat scolaire et des particularités de l’enseignement agricole :

  • le climat, l’ambiance dans l’établissement ;
  • ce qui se passe dans la classe, les apprentissages ;
  • la dimension professionnelle des enseignements ;
  • l’ouverture de l’établissement sur le monde extérieur.

Celui-ci a porté sur des objets divers et s’est achevé à l’automne 2014 ; l’équipe d’Eduter Ingénierie a travaillé autour de la mise en œuvre de la RVP, avec des entrées soit par l’évaluation et l’analyse du travail, soit autour de thèmes plus centrés sur les apprentissages. D’autres établissements ont travaillé autour de la dynamique de projets, ou d’approches plus psychosociales, en fonction des accompagnateurs.
Un document de communication a été réalisé. Il présente de façon synthétique l’analyse des données recueillies. D’autres outils d’accompagnement des équipes ont également été produits en inter-ENA. Baptisés « arbre de l’ancrochage » ou « métier à tisser » ils feront l’objet d’une publication dans le courant de l’année 2016.

La présentation des résultats
La présentation des résultats de la recherche-action a été réalisée les 9 et 10 décembre 2014 à Paris. Elle a eu pour objectif principal de diffuser le plus largement possible dans l’enseignement agricole et auprès des partenaires les pistes de travail mises en exergue au cours de ces deux années d’expérimentation pour lutter contre le décrochage par une approche préventive et positive ; la capitalisation des résultats et l’analyse qui en a été faite sera à la disposition de l’ensemble des établissements.

TraitPlus

PictoPDFTéléchargez le document de présentation
au format pdf (467 Ko).

TraitNoter

« Initiatives CAP agricole » : projet 2015-2017
Pour faire suite à cette recherche-action, un nouvel appel à participation des établissements d’enseignement agricole intitulé « Initiatives CAP agricole » a été lancé. L’action se déroulera de la rentrée scolaire 2014 jusqu’à décembre 2017.
« Initiatives CAP agricole » a été proposé dans le but de renforcer la réussite scolaire et l’innovation pédagogique pour un premier niveau de diplôme, important dans la promotion sociale et l’intégration des jeunes.
Les initiatives CAPa permettront à quelques équipes d’être accompagnées pour mettre en place un dispositif de formation pour le CAPa rénové, propre à leur établissement et que l’on espère « ancrochant ». Cette action s’inscrit dans les orientations du projet stratégique de l’enseignement agricole et de la loi d’avenir pour l’agriculture, l’agroalimentaire et la forêt.
Eduter sera également le pilote de cette action conduite en partenariat avec AgroCampus Ouest et l’Enfa.

PictoMailContacts
Pour Ancrochage
:Estelle Veuillerot
Pour Initiatives CAPa
: Carine Rossand