Séminaire final Initiative CAPa

Séminaire final Initiative CAPa

Comment travailler dans le cadre de la rénovation avec les publics du CAP agricole (CAPa) et répondre aux visées de professionnalisation et de socialisation du diplôme ?
Quel/s dispositif/s de formation peut-on mettre en place pour favoriser les réussites plurielles et les apprentissages de ces jeunes ?

Le séminaire final de l’action Initiatives CAP agricole pilotée par Agrosup Dijon Eduter en coopération avec Agrocampus Ouest et l’ENSFEA a eu lieu jeudi 8 et vendredi 9 février 2018 à l’Université de Bourgogne : 14 équipes volontaires de lycées et CFA publics et privés ont été accompagnées pendant 2,5 ans pour mettre en œuvre le CAPa rénové en utilisant au mieux l’autonomie pédagogique et la souplesse organisationnelle qui leur sont données.

En réponse à ces questions, ce temps fort de valorisation du travail des équipes engagées dans l’action s’est appuyé sur leurs initiatives : ce qu’elles ont questionné, réfléchi, mis en place pour répondre aux attendus de la rénovation, les dynamiques dans lesquelles elles se sont engagées et les stratégies d’action qu’elles ont développés pour installer des conditions d’apprentissages favorables au développement des capacités de leur élèves et apprentis.

Articulant présentations en plénière, échanges lors de tables rondes et d’ateliers et témoignages d’équipes, le séminaire a permis de mener une réflexion sur les processus d’appropriation de la rénovation et ce qui permet à des dynamiques plus collectives de s’engager et de s’amplifier dans les équipes autour de la construction des apprentissages et du développement des capacités des jeunes.

  • L’appropriation de la notion de capacité,
  • La nécessaire coopération des enseignants et formateurs que son développement suppose,
  • L’intégration plus forte des temps de formation en milieu professionnel l’enrôlement et la responsabilisation des jeunes dans leurs apprentissages,
  • L’exploitation du potentiel d’apprentissage des actions et projets conçus par les équipes et leur articulation au sein d’un dispositif pédagogique et éducatif plus global et cohérent porté par le collectif,
  • Le maillage des capacités professionnelles et générales au service du développement conjoint de la professionnalisation et de la socialisation des jeunes,
    sont autant de leviers qui donnent sens à la formation et permettent l’ancrochage et les réussites des jeunes comme des enseignants et formateurs.

La reprise en main de leur autonomie pédagogique et éducative par les différents acteurs en charge de la formation et de l’éducation des CAPa amène à repenser le pilotage du travail collectif des équipes autour de la construction de dispositifs de formation ‘capacitaires’ et impacte l’organisation de l’ensemble de l’établissement.

L’action Initiatives Capa a montré quelles pouvaient être les grandes lignes de structuration d’une formation professionnelle qui vise à développer des capacités.
À cet égard, le CAPa rénové s’est révélé un laboratoire d’expériences riche et plein d’enseignements aussi bien pour les acteurs accompagnés que pour leurs accompagnateurs.
La sous-directrice des politiques de formation de la Dger dans sa conclusion, s’est interrogée sur l’appropriation des enseignements de cette action par d’autres équipes d’établissements en charge de la mise en œuvre du CAPa. Plus largement, la question qui se pose est la suivante : si c’est bien dans cette direction que doivent évoluer les formations professionnelles de l’enseignement agricole technique, comment aider l’ensemble de ses acteurs à s’emparer de la rénovation et de ses fondements pour en permettre une opérationnalisation porteuse de sens et de réussites pour tous ?
C’est l’ensemble du système de formation et du système d’appui qui se trouve ainsi interpelé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *